« Je peux créer pour moi mais aussi et surtout pour les autres »

Révélation de ce début de saison NM1, Gaétan Meyniel est l’un des hommes fort de Kenny Grant et Avignon (15,5pts, 7,5reb, 7,5pds). L’USAP affronte ce week-end l’un des ogres de la poule B : Caen.

2 matchs et 2 victoires convaincantes,  c’est un début de saison parfait ?
Parfait je ne sais pas mais c’est toujours très bien de commencer par deux victoires. Surtout gagner chez nous de belle manière et à Boulogne-sur-Mer qui avait battu Le Havre, ce sont de bons résultats. On s’entraine dur toute la semaine pour cela et il faut continuer.

Kenny Grant est un nouveau coach, quel est son style ?
Il a une grosse expérience en tant que joueur, et le fait qu’il ait beaucoup gagné partout où il est passé c’est quelque chose qui aide tout le groupe. Il apporte un peu cet esprit américain, où c’est toujours dur, toujours à 100%, très rigoureux. On défend fort et on essaye de se trouver le mieux possible en attaque.

90,5 pts marqués de moyenne sur les deux premiers matchs, il faut s’attendre à ce que cela continue ? Voir l’USAP dans les tops attaques en fin de saison ?
On part plus sur une mentalité « la défense amène l’attaque », notre but c’est de défendre très fort pour avoir des paniers faciles derrière. Notre objectif n’est pas de finir meilleure attaque, c’est vraiment de gagner le plus de matchs et ça va passer par la défense.

Ce week-end vous rencontrez Caen, encore un beau test ?
Ça va être un gros match, même si on est à domicile je pense que l’on est clairement l’outsider. On sait que Caen a une très grosse équipe, l’objectif de montée il est clair pour eux. Nous nous ne sommes pas dans cette optique-là, on prend les matchs les uns après les autres et voilà il ne faut pas changer notre façon de jouer. On est à 2-0 donc c’est que le collectif fonctionne bien donc il faut continuer dans ce sens-là et corriger les petits détails pour tenir tête à Caen.

Personnellement tu réalises un début de saison canon, tu te surprends toi-même ?
Je suis dans une optique un peu revancharde. La saison passée à Bordeaux d’un point de vue collectif ça ne s’est pas très bien passé, on a gagné 6 matchs seulement. J’arrive à Avignon qui a connu un peu la même chose mais je pense que l’on a un très bon groupe. On a des guerriers, des gars qui ne lâchent pas. Individuellement j’essaye d’apporter un maximum au groupe, de toucher un peu à tout, être un leader de l’équipe. Je n’ai que 21 ans mais j’ai une année derrière moi et je m’en sers pour apporter à l’équipe. Kenny met beaucoup de chose en place où je peux créer pour moi mais aussi et surtout pour les autres, donc c’est que du positif.

Quels vont être tes objectifs sur cette saison et les saisons à venir ?
L’objectif principal c’est le maintien au plus vite avec Avignon, une fois cela acquis on verra où on en est. Je ne donne pas de limite au groupe, on verra si on peut accrocher les playoffs ou pas. Personnellement je veux continuer à m’améliorer, et aller chercher de la Pro B pour continuer à prendre de l’expérience et jouer au plus haut niveau possible.