Semaine de rêve au Pôle

Les juniors masculins du PFBB ont signé deux victoires en quatre jours en Nationale 1 et livrent globalement une saison historique.

Sur ces dix dernières saisons en Nationale 1, le Pôle France a remporté un total de 8 rencontres. Vendredi soir, à Epinal, les joueurs de Lamine Kébé ont signé officiellement leur sixième succès de la saison. Il faut remonter à 2006-07 pour trouver trace d’un bilan aussi spectaculaire pour une équipe du PFBB au troisième échelon français. Emmené par le duo infernal Antoine Diot-Edwin Jackson, le Pôle avait alors terminé le championnat à 13-21.

Cette réussite est d’autant plus remarquable que les blessures et les cas positifs au Covid ont souvent handicapé le groupe. Ses deux meilleurs marqueurs, Rayan Rupert et Melvin Ajinça, ont ainsi manqué 7 et 9 matches respectivement. Dans les Vosges, vendredi, ils ont cumulé 32 points et le PFBB a conclu une semaine de rêve ponctuée de deux victoires sur Chartres puis Epinal.

"Les garçons ont fait un très gros match contre Chartres qui était deuxième du classement", se félicite Lamine Kébé. "Avec les absences nous avions intégré trois joueurs de première année et l’équipe a réalisé une deuxième mi-temps de très haute volée défensivement qui nous a permis d’avoir énormément de balles de contre-attaque et de relance. C’est l’identité que nous avions un peu perdue pendant un mois de janvier difficile." Vendredi le PFBB a confirmé qu’il constituait une menace à prendre très au sérieux pour ses concurrents en maîtrisant une fin de match serrée.