Dernière ligne droite

Il ne reste qu’une poignée de matchs aux équipes de la division pour faire la différence et aller chercher la place la plus haute au classement. Si certains clubs sont déjà fixés sur leur sort, les rencontres restantes peuvent compter pour la 2e phase. Il ne faut rien lâcher.

Dans la poule B, on suivra avec attention le duel entre Golbey-Epinal et Kaysersberg. Les deux équipes se retrouveront dans le groupe C en 2e phase et batailleront pour le maintien. Déjà vainqueur au match aller sur son terrain (83-69), Kaysersberg voudra remettre ça à l’extérieur. Un double succès qui serait précieux pour la suite et la survie en NM1. Vainqueur contre Chartres mardi soir, KB a repris confiance et devra s’appuyer sur ce beau succès pour le reste de la saison. Epinal reste sur 3 revers de rang dont une fâcheuse défaite face au Pôle France le week-end dernier, réaction attendue au plus vite pour Loïc Gigant et ses coéquipiers.
Dans le haut du classement, le choc de la journée opposera Chartres au Havre. Avec quasiment le même bilan, 16V-8D pour Chartres, 16V-7D pour Le Havre, ces 2 groupes visent la montée mais ne sont pas encore assurés de Top 5. A la lutte avec Lyon SO, Andrézieux et Mulhouse, tout va se jouer sur les deux ou trois dernières journées. Défaits au match aller, les joueurs du STB affichent une belle forme avec 4 victoires lors des 5 derniers matchs.
 

Dans la poule A, Angers, Poitiers et Lorient sont déjà assurés d’être dans le Top 5. Sauf catastrophe, le RAC devrait y être également. Tout est encore en jeu pour le dernier spot donc et on suivra de près la rencontre entre le Stade Rochelais (5e, 12V-12D) et Cergy (6e, 11V-13D). Les joueurs de François Sence, qui enchainent le bon et le moins bon depuis le début de la saison sont sur une bonne dynamique avec 3 victoires en 4 matchs (défaite face au premier Angers) et peuvent se débarrasser d’un adversaire direct avec un succès ce week-end. Cergy ne surprend plus personne désormais et compte bien jouer les trouble-fête jusqu’au bout, avec pourquoi pas une 5e place au bout ?
Autre prétendant à ce dernier ticket pour le groupe A : Vitré. Les bretons reçoivent Rueil ce vendredi, 2 équipes pas forcément en forme en ce moment. L’Aurore reste sur 4 défaites en 5 matchs quand le RAC n’a plus gagné depuis 6 journées. Avec un bilan toujours équilibré de 11 victoires pour 11 défaites, Vitré ne veut pas manquer sa chance de jouer avec le haut du panier cette saison.