Un groupe C d’attaque

Dans les 4 matchs du week-end dans le groupe C, seul celui encore le Pôle France et Dax a été défensif (58-71). Du côté d’Avignon, Epinal et Kaysersberg c’était attaque à tout prix.

Ces dernières années, la NM1 nous réservait beaucoup de scores fleuves, cela à moins été le cas cette saison. Les équipes du groupes C avaient décidé de se rattraper ce week-end. 107-100 à Avignon entre l’USAP et Challans. Les hommes de Kenny Grant sont allés chercher une victoire importante qui les relances dans la course au maintien. Toujours 6e avec un bilan de 4 victoires et 4 défaites, Avignon n’est pas largué au classement mais devra compter sur des revers des équipes de tête (Rennes et Kaysersberg) pour espérer sauver sa place dans la division. Face à Challans en tout cas, l’équipe à régaler ses supporters : 20 points pour Duane Morgan, 18 pour Thomas Vincent, 16/30 à trois points pour l’équipe, 124 d’évaluation collective, l’USAP a même résisté aux tentatives de retour de Challans. Côté VCB, c’est Mathieu Bigote qui était chaud : 24 points dont 6/8 derrière l’arc en 26 minutes.  Challans reste juste devant son adversaire du soir au classement avec 5 victoires et 3 défaites.

La barre des 100 points a été également atteinte pour Rennes. Large victoire des bretons sur le parquets de Golbey Epinal après une première mi-temps canon (35-50, 20’). L’écart continue de monter grâce aux tirs de loin de Mouhammad Faye (21pts à 5/7 à trois points) et à la présence dans la raquette de Cheick Conde : 22 points, 13 rebonds. 76-107 score final, l’ASGE devra batailler pour sauver sa place en N1. Avec un bilan de 1 victoire et 7 défaites, les prochaines semaines seront décisives. C’est plus joyeux pour Rennes (6V-2D) qui n’est malgré tout pas à l’abri.

La JSA est décidément maudite cette saison. Devant la majeure partie de la rencontre, Bordeaux s’incline au final de 3 petits points sur le parquet de Kaysersberg. Emmené par un Alex Vialaret de gala : 31 points à 13/16 aux tirs dont 5/6 à trois points, les bordelais prennent le contrôle du match et comptent jusqu’à 19 points d’avance dans le 3e quart. Mais les alsaciens ne lâchent rien et reviennent grâce à Maxence Dadiet (22pts) et Ousseynou Basse (19pts). A la fin d’un fou dernier quart-temps, KABCA s’impose 88-85 et trône seul à la première place de ce groupe C.