Qui pour concurrencer Angers ?

Dans le groupe A, Angers impose un rythme effréné que seul Poitiers semble pouvoir suivre. Dans le groupe B, les premiers écarts apparaissent à l’approche des playoffs.

13 victoires de suite ! C’est la série en cours de l’EAB qui n’a toujours pas perdu en 2e phase. Hier soir, les angevins ont encore impressionné sur le parquet de Caen : un large succès 57-85 acquit après 10 dernières minutes de folies. Porté par un duo Gautier (23pts) / Williams (22pts) en feu, l’EAB domine Caen 8-26 dans le 4e quart et conserve donc sa première place au classement du groupe A. Virtuellement, Angers est champion, et on se demande qui pourra venir les contrarier tant le groupe est impressionnant ces dernières semaines.
Poitiers, 2e, avec un bilan de 9 victoires et 3 défaites, est surement l’équipe la mieux placée et la mieux armée pour déloger l’EAB. Mais les poitevins devront compter sur deux défaites du leader et réaliser un sans faute pour passer devant. Hier, le PB86 a respecté sa part du marché : une courte victoire mais une victoire tout de même à Lyon SO. Un match défensif (66-67 score final après prolongation) qui a tourné à l’avantage de l’équipe la plus expérimentée. Mené de 10 points au début du dernier quart, le Poitiers Basket sort les barbelés et n’encaisse que 8 points en 10 minutes pour forcer une prolongation. Au forceps, les poitevins trouvent les solutions en fin de possession et c’est Kevin Mendy qui enterre les espoirs lyonnais sur un 3pts à 38 secondes de la fin.  Le PB86 reçoit Le Havre ce week-end, un match qui peut être décisif dans la course au titre.

Vitré est l’une des autres équipes invaincues en 2e phase. Dans le groupe B, les bretons avaient jusque-là battu Pont de Cheruy, Boulogne sur Mer et Andrézieux, hier, ils se sont offerts Orchies. Comme le match de Poitiers, le score reste serré, comme le match de Poitiers, les défenses prennent le pas sur les attaques. Malgré le fait d’avoir été menés une bonne partie de la rencontre, les hommes de Julien Cortey ne tremblent pas, font le dos rond, et prennent un avantage décisif au milieu du dernier quart-temps. Yannis Mendy, 18 points, est le meilleur marqueur vitréen et de la rencontre. 65-66 score final, Vitré est premier du groupe devant Cergy, Orchies est toujours « playoffable »  à la 5e place avec un bilan de 6 victoires et 6 défaites. Les nordistes peuvent voir venir, en effet, les trois derniers de ce groupe commencent à lâcher du terrain : Les Sables Vendée et Besançon sont à 2 victoires d’une place dans les 7, Toulouse aura besoin d’un gros coup de pouce avec son bilan de 3 victoires et 9 défaites.