Incroyable Cergy, Bigote superstar

Promu la saison dernière, Cergy continue son incroyable parcours en battant Chartres dans ce premier match des playoffs. Arrivé il y a quelques semaines au STB Le Havre, Valentin Bigote s’impose déjà comme l’une des superstars du championnat après une performance stratosphérique. Un premier week-end de playoffs déjà irrespirable.

En début de saison, peu de monde aurait vu Cergy, club novice de le la division, créer la surprise et se qualifier pour les playoffs. C’est pourtant ce qu’on réalisé les joueurs de Nicolas Meisteman. Et en playoffs, les franciliens ne sont pas venus pour faire de la figuration : victoire 78-70 lors du match 1 face à Chartres. Même sans leur leader offensif Vincent Sahid, même menés de 11 points à 8 minutes de la fin de la rencontre, Mohamed Kone (16pts, 9reb) et ses coéquipiers n’ont rien lâchés et finissent par s’imposer à domicile 78-70. Rien n’est perdu pour le CCBM qui devra s’imposer chez lui par 2 fois pour passer en quart de final. Mais l’histoire est belle pour Cergy, et cette première saison en NM1 est d’ores et déjà une grande réussite.

Match d’attaques complètement fou à Pont de Cheruy où le SOPCC recevait l’un des favoris de ces playoffs : Le Havre. Les jeunes joueurs de Pont commencent bien la rencontre (Eyoum 16pts, Ndiaye 11pts) et sont devant de 5 points à la pause. Mais en face, la menace s’appelle Valentin Bigote : 41 points à 13/18 aux tirs dont un presque parfait 9/10 à 2 points, 11/11 aux lancers francs, 6 rebonds et 3 passes décisives pour 46 d’évaluation. L’ancien joueur de Bilbao relance les siens et le STB inscrit même 39 points au 3e quart, assez pour reprendre la main et creuser un petit écart. Les normands s’adjugent la première manche et pourront finir le travail dès vendredi soir aux Docks Océanes.

Grosse surprise à Tarbes où l’Union à complètement muselé le PB86 à l’image de Marcus Relphorde : 11 points à 4/16 aux tirs. Une rencontre défensive où le banc des locaux aura fait la différence : 11 points pour Nikoloc, 11 pour N’nah Ndong, 7 pour Jeanne. Un faux-pas qui met une pression terrible sur les poitevins qui devront réagir vendredi prochain pour continuer de rêver à une montée en PRO B.

Les autres résultats :
Boulogne-sur-Mer – Rueil : 73-74 (0-1)
Lyon SO – Caen : 81-77 (1-0)
Andrézieux – Lorient : 73-81 (0-1)
Orchies – Stade Rochelais : 55-64 (0-1)
Vitré – Mulhouse : 73-78 (0-1)