Mulhouse et Caen prennent une option

Les quarts de finale des Playoffs NM1 ont commencé ce week-end. Résultat, 2 victoires à domicile (Mulhouse et Caen) et 2 victoires à l’extérieur (Lorient et La Rochelle). Rendez-vous vendredi prochain pour les matchs 2.

Quelle performance du MBA sur son parquet ! Face à l’armada havraise, les alsaciens ne partaient pas favoris, même à domicile. Après un premier quart compliqué (15-22), Mulhouse se reconcentre et déroule son jeu offensif à merveille (29-21 au 2e quart temps) : + 1 à la mi-temps pour l’équipe de Lauriane Dolt. Devant son public, le MBA résiste aux assauts de Valentin Bigote  (17pts) et sa bande pour finalement s’imposer 88-85 et prendre la main dans cette série. Momar Ndoye est le MVP de cette rencontre avec 19 points, 12 rebonds et 3 passes décisives en 38 minutes.

Autre victoire à domicile de Caen face à Poitiers (97-88). Le début de match est à sens unique (28-13, 10’) et les locaux creusent le premier bel écart du match. Le PB86, emmené par Marcus Relphorde (19pts) répond aussitôt et revient petit à petit dans la rencontre. Les poitevins sont même devant à la fin du 3e quart mais ne garderont pas longtemps l’avantage. Moïse Diame (14pts, 14reb), Carl Ona Embo (21pts, 8pds) et Gide Noël (21pts) remettent un coup d’accélérateur et dans un palais des sports en fusion, le CBC repasse devant et s’impose dans ce match 1.

Le Stade Rochelais peut remercier son capitaine Arnauld Thinon. Dans un match primordial pour son équipe, le meneur a été incroyable : 25 points dont un excellent 7/8 derrière la ligne à trois points. Dans la peinture, Keith Wright a fait le ménage avec ses 16 points et 10 rebonds. Côté Rueil, seul Sya Plaucoste a pointé le bout de son nez en attaque avec 18 points. Vainqueur à La Rochelle en première phase, le RAC devra réitérer l’exploit 2 fois le week-end prochain pour se qualifier en demi-finale.

La dernière affiche opposait Cergy à Lorient en région parisienne. Le résultat final est lourd pour les spartiates (victoire de Lorient 50-82), qui ont vu leur adresse les fuir tout au long de la rencontre : 3/14 à 3pts, 27 balles perdues. En face, le CEP a déroulé et devra rester sérieux vendredi pour valider son ticket pour le prochain tour.