Le Stade Rochelais s’offre la Pro B

Les playoffs NM1 ont rendu leur verdict ce vendredi soir. Au terme d’une finale accrochée face à Mulhouse, le Stade Rochelais s’impose 2 victoires à 0 et valide ainsi son ticket pour la Pro B.

C’est à guichet fermé que s’est disputé ce match 2 de la finale des Playoffs. Un monde fou dans la salle Gaston Neveur, une ambiance électrique, et sur le terrain, deux équipes talentueuses.

Le Stade Rochelais commence fort et creuse le premier écart après 5 minutes de jeu sous l’impulsion de son duo Thinon / Wright, 11 points à eux deux (15-7, 5’). Dans une salle chauffée à blanc les locaux impriment un rythme d’enfer mais le MBA reste dans le match et ne pointe qu’à 4 petit points à la fin du premier quart-temps : 21-17 (10’)

A l’image du match aller, un combat physique fait rage, les contacts sont rugueux et la rencontre est hachée, souvent interrompue par des coups de sifflet. Energizer en sortie de banc depuis le début des playoffs, Desmond Quincy Jones continue de bien remplir son rôle et dans son sillage, le Stade reprend un matelas confortable de 12 points d’avance : 29-17, 14’.
Mais comme tout au long de ces playoffs, Mulhouse n’abandonne pas. Durant, puis Mensah plantent deux gros shoots à trois points, François Sence se doit de stopper la bonne dynamique alsacienne (29-23, 17’). Un temps mort payant pour les jaunes et noirs qui reprennent leur marche en avant. Wright, Clerc et Thinon se régalent en attaque, de près comme de loin, mais c’est surtout en défense que les rochelais font le travail : 27 points encaissés seulement à la mi-temps. (45-27, 20’)

Le 3e quart est à sens unique. Le Stade Rochelais est inarrêtable en attaque et intraitable en défense. Les mulhousiens, au courage, s’accrochent, mais avec une rotation à 7 joueurs, les organismes commencent à souffrir. 64-46 avant l’entame des dix dernières minutes.
Un dernier quart qui résume bien la rencontre. La Rochelle domine, Mulhouse s’accroche et reste en vie grâce à quelques gros trois points. L’écart oscille entre 15 et 20 points et le public peut commencer à célébrer la victoire.

Invaincu dans sa salle Gaston Neveur depuis Janvier, le Stade finit sa saison de la meilleure des façons: une montée en Pro B*.

*sous réserve d’un avis positif de la commission contrôle de gestion.